Image

COMMENT RÉUSSIR SA VENTE VIAGÈRE

Image

Convaincue de la réussite d’une relation équilibrée, éthique et bienveillante, Sérénité viager vous accompagne tout au long de votre réflexion jusqu'à l’acte de vente chez le notaire. 

Notre équipe est présente à chaque étape avant et après la vente.

Avec près de 100 transactions réalisées en 2018, Sérénité Viager souhaite vous faciliter l’accès au mieux-vieillir.

5 étapes pour réussir votre vente en viager

Les 5 étapes

1 - Étude viagère personnalisée et gratuite
Nos experts régionaux se déplacent chez vous pour écouter vos besoins et vous proposer la formule qui vous convient le mieux :

Au cours de ce rendez-vous, notre expert estime votre bien ainsi que vos besoins financiers afin de vous proposer une solution sur mesure. Il vérifie les diagnostics nécessaires à la vente et réalise, pour vous, une première étude viagère personnalisée et gratuite.

2 - Signature du mandat de vente
Lors d’un deuxième ou troisième rendez-vous, et après que vous ayez posé toutes les questions, vous pouvez confier à notre expert la responsabilité de vendre votre bien en viager en signant un mandat de vente.

3 - Présentation de la meilleure proposition
Notre expert négocie selon les conditions souhaitées dans votre mandat avec les acheteurs offrant toutes les garanties et celui-ci vous présente lors de ce rendez-vous la meilleure proposition que vous êtes libre d’accepter ou pas.

4 - Signature dans une étude notariale
Vous signerez en étude notariée le compromis qui reprend les conditions financières et surtout les obligations de votre acheteur : année de rente séquestrée, privilège de vendeur, clause résolutoire de plein droit sans délai…

5 - Régularisation de la vente définitive en étude notariée
Vous percevez votre bouquet du notaire par virement ainsi que le 1er mois de rente au prorata de la comptabilité du notaire. À la fin du mois de l’acte authentique, vous recevrez la rente du mois n+1 et ainsi de suite pour les mois suivants.

Demander une étude viagère personnalisée et sans engagement

Nos experts sont disponibles pour échanger sur votre projet et réaliser avec vous l'étude viagère de votre bien.

Demander une étude
Image

« Nous avons pu faire des travaux dans notre maison »

Les autres types de viager

Qu'est-ce que le viager occupé

Le viager occupé

La vente en viager occupé est le type de vente en viager le plus courant. Elle représente environ 80% des ventes de viager.Elle permet à un propriétaire de vendre son bien en conservant le droit d’usage et d’habitation (D.U.H.) durant toute sa vie. L’acquéreur, quant à lui, n’aura droit qu’à la nue-propriété du bien immobilier. Ainsi, la propriété juridique de l’immeuble appartient à l’acquéreur mais pas la jouissance du bien.

En savoir plus
Qu'est-ce que le viager libre

Le viager libre

Moins courant que le viager occupé, le viager libre permet à l’acheteur (débirentier) d’occuper le bien dès la signature du contrat.
Il versera une rente au crédirentier jusqu’au décès de celui-ci. Le débirentier peut occuper le bien ou le louer percevant alors un loyer.

En savoir plus
Qu'est-ce que la vente à terme

La vente à terme

La vente à terme, très proche d’un crédit vendeur, correspond à la vente d’un bien immobilier dont l’acquéreur (le débirentier) effectue un paiement comptant ou pas (le bouquet) et verse des mensualités sur une durée qui a été préalablement déterminée lors de la signature de l’acte authentique, effectué chez le notaire.

En savoir plus
Qu'est-ce que la nue-propiété

La nue-propriété

Un viager occupé sans rente ou vente en nue-propriété est un viager dont la totalité du prix est payée comptant, l’unique apport de l’acquéreur est donc le bouquet. Le vendeur conserve un droit d’usage et d’habitation (D.U.H) ou un usufruit restreint

En savoir plus

En savoir plus sur...

Image

Tout le vocabulaire du viager dans un seul lexique

Le lexique qui vous permet de mieux comprendre les termes du viager

En savoir plus
Image

Le calcul de la rente viagère

Cette opération est complexe et nécessite l’expertise d’un professionnel du viager.

Elle se calcule en fonction de plusieurs éléments liés au crédirentier, au bien, et du type de viager souhaité.

En savoir plus