Comment le bouquet et la rente sont-ils calculés, lors d’un viager ?

A quoi pensez-vous lorsque l’on parle de bouquet ?
Et non, dans le cadre d’un viager, il ne s’agit pas de fleurs

Le vocabulaire du viager peut être technique. Parfois, on peut s’y perdre. Les experts de Sérénité Viager sont formés et disponibles pour vous tout expliquer.

Le Bouquet et la Rente : qu’est-ce que c’est ?

Le bouquet et la rente sont les deux revenus que peut percevoir le vendeur lors d’une vente en viager.
Le bouquet correspond au versement d’un capital au moment de la signature de l’acte chez le notaire. Il représente généralement 20% à 40% du prix du bien évalué par rapport au marché. Celui-ci vient en déduction du prix de vente pour calculer le montant de la rente.
En fonction du type de viager souhaité et des besoins : libre, occupé, ou en nue-propriété, le bouquet est dans certains cas pas assortie d’une rente.

Concernant la rente, lorsqu’une vente en viager est actée, après le passage chez le notaire l’acheteur verse une rente mensuelle garantie à vie. Celle-ci, est versée jusqu’au décès de la personne qui en bénéficie. Et en fonction des clauses du contrat, à son conjoint survivant, s’il s’agit d’un contrat à deux têtes : la rente continuera jusqu’au décès de la dernière personne en vie. Mais la rente n’est pas obligatoire. Si le vendeur choisit de ne pas percevoir de rente, le bouquet versé lors de la vente sera alors plus élevé.

Le bouquet et la rente du viager : calculs et paiements

Les calculs sont complexes et demandent plusieurs données sur le bien des futurs crédirentiers. N’oubliez pas que celle-ci nécessite l’expertise d’un professionnel du viager

En effet, ils sont calculés en fonction de certaines facteurs dont :

L’âge et le sexe des vendeurs

Grâce à ses informations, nous pouvons selon un critère déterminé par un des barèmes de l’espérance de vie (table Daubry, table Insée..), calculer le nombre d’années estimées de vie du vendeur ou des vendeurs au moment de l’achat

La valeur marchande du bien libre

Nos experts définissent sa valeur en fonction des caractéristiques de votre bien c’est-à-dire, des prix du marché, du secteur de localisation du bien, etc.

La perception d’une rente

Si le vendeur choisit de vendre son bien en viager, il a la possibilité de choisir s’il souhaite uniquement un bouquet c’est-à-dire un plus gros capital et sans rente par la suite, ou bien un bouquet moindre qui lui permettra de toucher une rente mensuelle garantie à vie, en complément du bouquet initial.

Bien évidemment cela dépend de vos besoins et de vos projets de vie. Chaque étude est donc personnalisée.

Le DUH ou droit d’usage et d’habitation

Le droit d’usage et d’habitation (D.U.H.) est la valorisation théorique de votre droit à occuper votre bien à vie.
Il est fondé sur votre espérance de vie théorique ainsi que sur la valeur locative de votre bien
immobilier.

Nous vous conseillons d’être accompagné par un expert du viager pour que votre étude viagère puisse être cohérente avec la valorisation de votre bien sur le marché mais aussi par rapport à vos attentes afin de vendre dans les meilleures conditions possibles.

Pour qu’un conseiller vous appelle